Browsing Tag

japon

Les petits portraits

Rencontre avec Laetitia de Folkeshi

24 juin 2016
Laetitia Folkeshi

Cette fois, je vous présente une jeune entrepreneuse, Laetitia, installée au Japon, qui a lancé Folkeshi, sa boutique en ligne de kokeshi. Kokeshi est le nom donné aux poupées japonaises artisanales en bois. Elles ont été crées il y a 150 ans dans le nord du Japon par des artisans et constituaient des jouets pour les enfants des paysans ou des souvenirs pour les touristes. Laetitia parcourt le Japon pour chiner de magnifiques poupées anciennes. Elle a également lancé un blog pour parler de sa passion pour les kokeshi et vous pourrez d’ailleurs y trouver une petite interview de moi accompagné de photos de ma petite collection de poupées. Vous pouvez aussi suivre Laetitia sur Instagram !

Peux-tu nous dire quelques mots sur toi ?
Je m’appelle Laetitia, j’ai bientôt 30 ans, et je vis au Japon. Je suis très attachée à l’art et la culture, les valeurs humanistes. J’ai monté mon auto-entreprise il y a quelques mois, en marge de mon activité de prof de français.

Quel est ton parcours ?
J’ai fait des études de Management de projets culturels. Un master pointu mais ouvrant sur des métiers super intéressants ! J’ai travaillé en France dans une association, pour quoi j’organisais un festival de poésie contemporaine. J’ai quitté ce job quand mon compagnon s’est vu proposé un poste au Japon.

Peux-tu nous parler de Folkeshi ? Qu’est-ce qui t’a amené à te lancer ?
Folkeshi, c’est une boutique de kokeshi anciennes. Je les chine au Japon, je les identifie, et les vends sur ma boutique etsy. Je tiens également un blog d’information sur les poupées japonaises. En venant du Japon, j’ai quitté mes anciens projets, et j’étais prête à imaginer un autre travail, une autre carrière. C’est le pas le plus important, je crois ! Une fois que j’ai eu l’idée, et il a suffit de dégager suffisamment de temps de travail pour me lancer.

collection kokeshi Folkeshi

Pourquoi les kokeshis ?
La première raison, c’est que j’aime les kokeshis, esthétiquement, et j’aime aussi l’idée de l’artisanat, du savoir-faire qui se transmet de génération en génération. Commercialement parlant, il m’a semblé qu’il y avait une opportunité. Elles sont très appréciées en dehors du Japon, mais difficiles à trouver.

Qui sont tes artisans préférés ?
J’ai un (gros) faible pour Seiichi Suzuki, qui peint des visages parfaitement impertinents (style Hijiori) ; et je suis dingue du travail de Ikuo Okazaki, qui fait des poupées kokeshi de type Zao. Je visite son atelier le mois prochain, et j’ai hyper hâte !

Où trouves-tu les kokeshis que tu commercialises ?
Je cours les brocantes, les marchés aux antiquités, et parfois même les boutiques de seconde main dans mon coin du Japon : les préfectures du Gunma et du Tochigi.

brocante japon

Peux-tu nous parler de ta vie au Japon ? Depuis combien de temps y vis-tu ?
Je vis au Japon depuis 4 ans avec mon conjoint, et notre fils, né là-bas. On vit dans une « campagne urbaine » : il y a des rizières entre les maisons, mais c’est encore la ville avec ses autoroutes, ses (petits) immeubles, ses combinis et ses pachinko omni-présents. J’enseigne le français trois jours par semaine, dans un lycée et dans une entreprise. Le reste du temps est consacré à Folkeshi et ma vie de famille.

Flower Park d'Ashikaga

Flower Park d’Ashikaga, la ville où Laetitia vit

Qu’aimes-tu faire de ton temps libre ? Quels sont tes petits plaisirs au quotidien ?
J’adore lire. Etudiante, je lisais énormément – franchement moins aujourd’hui. Mais m’asseoir dans mon canapé avec un livre reste un plaisir fréquent, et un réconfort incroyable. J’aime aussi aller dans un café et regarder les autres gens…

De quoi aimes-tu t’entourer ?
De livres ! Je me sens chez moi là où il y a des bouquins. Même s’ils sont écrits dans une langue que je ne lis pas ! Si je regarde autour de moi, il y a aussi pas mal de photos… et de poupées kokeshi.

folkeshi déco

Quelles sont les kokeshis préférées de ta collection personnelle ?
Deux kokeshi créatives, l’une par Katase Kaihei, rencontré il y a deux ans, à la bouille très blanche, l’autre ultra mignonne par Usaburo, un atelier collectif que j’ai souvent visité dans le Gunma. Pour les traditionnelles, le choix est difficile ! Mais je dirai cette grande Tsuchiyu rayée, aux sourcils joints, qui me fait penser à Frida Kahlo, et que j’ai chinée cette année, et cette kokeshi atypique de type Akiu, un sous-genre du style Togatta, que je trouve juste extraordinaire : la fausse symétrie, la dureté des lignes géométriques et la douceur des yeux…

kokeshi folkeshi

Quels sont tes futurs projets pour Folkeshi ?
Je vais organiser une vente d’une semaine sur Instagram, que de kokeshi neuves, achetées directement à des artisans que j’aime spécialement. Probablement en juillet. J’ai hâte !

Si vous aussi, vous avez craqué pour ces petites beautés, Laetitia vous offre un code promo : LESPETITESCHOSES, qui offre 15% sur sa boutique jusqu’au 20 juillet.

Les petites adresses Restaurants

Explosions de saveurs à la Maison du Saké

5 juin 2016
la maison du saké restaurant

La Maison du Saké, nouvelle adresse du restaurateur nippophile Youlin Ly, a été ma dernière découverte gastronomique culinaire et a constitué un véritable coup de cœur. Ce lieu s’apparente à un izakaya, soit un bar à tapas japonais.

A l’entrée, une première salle réservée à la boutique de sakés et au bar à saké. Plus loin, on arrive dans le restaurant qui est une salle spacieuse, au design minimaliste japonais dans les tons blanc, bois et bleu.
On découvre une carte composée de nombreux tapas qui donnent tous l’eau à la bouche. Un menu dégustation est également proposé.

la maison du saké parisMaison du Saké oblige, nous nous devions de tester les sakés. Le serveur nous propose de découvrir 3 sakés différents (sec, floral et fort) de 3 régions différentes. Je ne bois d’alcool d’habitude mais le saké, cet alcool de riz, offre une palette de saveurs vraiment intéressante et n’a pas ce goût très fort en alcool que je n’apprécie pas. Coup de cœur pour le récipient doré en métal qui était absolument sublime !

izakaya parisNiveau assiettes, nous choisissons de partager plusieurs plats :

  • un plat de viande : un aburi de veau (juste saisi) aux algues kombu,
  • un plat de poisson : le maquereau grillé,
  • un légume : des asperges blanches à la sauce soja et à l’oeuf,
  • des nouilles soba au canard,
  • deux desserts : glace hojicha (thé grillé) et pana cotta

tapas japon parismaison du saké

Mention spéciale au Kamo soba au canard, une explosion de saveurs pour les papilles ! J’aurai aimé un bol 3 fois plus grand. Assurément mon plat préféré de la soirée !

restaurant japonais parismaison du saké platsmaison du saké paris

Tout est parfaitement maîtrisé, très raffiné et original ! Une jolie présentation et une cuisine de haut niveau qui nous font voyager au Japon !
La Maison du Saké propose même des salles privatives avec des tatamis pour manger à la manière traditionnelle des japonais. La note est un peu salée à la fin (environ 50€/personne), mais on a passé un super moment, on reviendra pour des occasions spéciales !

La Maison du Saké
11, rue Tiquetonne
75002 Paris
Métro : Etienne Marcel
http://www.lamaisondusake.com/

Les petites choses

Mon livre photo du Japon

13 mai 2016
livre photo japon

Après notre beau voyage au Japon durant lequel j’ai pris littéralement des milliers de photos, j’ai décidé de réaliser un livre photo avec une petite sélection des meilleurs clichés. C’est tout de même toujours plus agréable d’avoir des photos imprimées sur un support sympa plutôt qu’un dossier sur son ordinateur avec 5000 photos à montrer.

saal digital livre photo japon

Saal Digital m’a proposé de tester leurs livres photo, l’occasion tombait donc à pic ! J’ai choisi de commander un livre au format carré 19×19 cm et avec 26 pages. Pour la réalisation du livre, il faut utiliser un logiciel spécifique à télécharger et installer, qui est assez simple d’utilisation. Pour la mise en page, je suis partie sur une présentation sobre sur fond noir, qui met bien l’accent sur les photos. J’ai choisi de ne pas mettre de texte, mais de concevoir le livre plutôt comme une invitation au voyage à travers des sujets, des ambiances, des couleurs. Pour cela, j’ai décidé de présenter les photos par thème : temples, nourriture, jardins, le Japon traditionnel…

Lors de sa réception, j’ai été agréablement surprise car j’avais entre les mains un bel objet. Les petits plus de ce livre photo sont pour moi : sa belle couverture molletonnée qui lui donne beaucoup de prestance, l’épaisseur de chaque page qui le rend solide, le rendu des impressions bien fidèle et la jolie brillance sur le livre entier. Le format est également pratique et facile à ranger.

Je vous laisse en juger par ces petites photos du livre. Le résultat vous plait ? A chaque fois que je vois ces images du Japon, ça me rend tellement nostalgique…

test saal digitallivre photo saal digitallivre photo voyage

Parlons prix, il faut compter 39,90€ pour un livre comme celui-ci, frais de port compris. Si les livres photo vous intéressent, vous pouvez découvrir les offres sur le site de Saal Digital. Il y a en ce moment un bon d’achat découverte de 15€. Pour ma part, j’aimerais beaucoup en réaliser d’autres pour notre voyage en Chine notamment !

 

Les petites adresses Restaurants

Kodawari ramen, le Japon à Paris

4 avril 2016
kodawari ramen paris

Nouvelle adresse parisienne ouverte pour le printemps, Kodawari ramen est un restaurant atypique qui vaut le détour, notamment pour les amateurs de culture et cuisine japonaise. En plein cœur du quartier de Saint Germain des Près, Kodawari ramen vous plonge immédiatement dans un autre monde. Crée par un couple de passionnés du Japon, la décoration du restaurant recrée l’ambiance des ruelles japonaises des années 50/60 avec vieilles affiches, lampions, plaque d’égout tokyoite, marchand de jouets…, dépaysement assuré !

kodawari ramen paris ambiance

Comme au Japon, vous pouvez déguster vos ramens au bar et voir le chef japonais en action ! Dans les bols, Kodawari ramen se démarque en proposant un bouillon à base de poulet et des nouilles faites maison réalisées avec une farine conçue spécialement pour eux.
Nous avons opté pour deux recettes différentes du bouillon épais : le Paitan Soba et Kurogoma Ninniku Soba avec son étonnante sauce au sésame noir. Ma préférence va au Kurogoma Ninniku Soba, l’association avec le sésame noir est délicieuse ! Je vous conseille fortement de prendre les deux suppléments, à savoir le chasu au porc ibérique et l’œuf.

ramen paris sesame noir

Après notre voyage au Japon, nous avons pu avoir un élément de comparaison en matière de ramens.
Verdict ? Les nouilles sont excellentes et ont une très bonne texture. Le bouillon est bon, bien que plus léger et moins gras que ceux goûtés au Japon, ce qui le rend un peu moins savoureux mais plus digeste. La viande est bien goûteuse et fondante. On sent que les ingrédients utilisés sont de qualité. On reviendra !
Vous pouvez aussi y boire la limonade Ramune Hata Kousen, la célèbre bouteille avec la petite bille à l’intérieur. Une expérience ludique ! La prochaine fois, on testera les entrées !

kodawari ramen bouillon epais kodawari ramen paris magazines

Kodawari Ramen
29 rue Mazarine
75006 Paris
Ouvert tous les jours midi et soir sauf lundi.
Métro : Odéon
Plus d’infos : Page Facebook

Les petites choses

Mes jolies petites choses – Spécial Japon

6 février 2016
my melody kawaii japon

Si vous me suivez sur Instagram, vous savez sans doute que j’ai eu la chance de voyager au Japon fin de l’année dernière. Le Japon, c’était la destination dont je rêvais depuis si longtemps et évidemment, elle ne m’a pas du tout déçue. Soyez patient, je vous prépare des articles sur mes bonnes adresses japonaises prochainement !
Le Japon, c’est LE pays du kawaii, tout est adorable dans les moindres détails ! Vous imaginez donc que cela a été très difficile de résister à toutes les mignonneries que l’on trouve partout. Je vous montre ici quelques petits achats ramenés de là-bas ! Malheureusement je ne me souviens pas toujours où j’ai trouvé toutes ces petites choses, j’espère que vous me pardonnerez.

petites choses stickers japonpapeterie kawaii japon
On trouve énormément d’articles de papeterie absolument craquants. Vous savez, ces petites choses pour lesquelles on craque sans savoir ce que l’on va en faire ! Pour tout cela, la bonne adresse c’est la chaine de magasins Tokyu Hands, un véritable paradis de plusieurs étages !
Photo 1 : 
Stickers chiens et enveloppes chats à Tokyu Hands à Shibuya, Tokyo
Masking tape Pompompurin au Pompompurin Café à Harajuku, Tokyo
Enveloppes cochon dans une boutique de la Nakamise Street, à Asakusa, Tokyo

Photo 2 : 
Pinces lapins et trombones chiens à Tokyu Hands à Shibuya, Tokyo
Tampons et encres dans des 100 Yen store

assiette alice aux pays des merveilles japon alice aux pays des merveilles alice disney store japon

Je craque complètement pour tout ce qui rapporte à Alice aux Pays des Merveilles. J’ai même eu l’occasion de me déguiser en Alice et le chéri en Cheshire Cat pour une séance photo bien rigolote dans un purikura (les cabines photos japonaises où l’on peut customiser ses photos). J’ai l’impression que les japonais en sont dingues aussi, on trouve un peu partout des articles sur le thème d’Alice ! Il y a même une boutique avec une toute petite porte d’entrée dédiée à Alice (Alice on Wenesday), ainsi que plusieurs restaurants à thème.

Photo 1 :
Bague lapin et horloge, boutique d’accessoires à Cute Cube (1F), Harajuku, Tokyo
Assiette Alice à Alice on Wenesday, Harajuku, Tokyo

Photo 2 :
Peluche Alice au Disney Store de Shibuya, Tokyo
Carte Alice au Tokyu Hands à Shibuya, Tokyo
Calendrier dans une petite boutique
Les stickers et le livre de coloriage ont été achetés en Chine.

my melody kawaii japon

Le Japon, c’est également le pays de Sanrio. On trouve partout des produits dérivés à l’effigie des personnages bien reconnaissables de la marque nippone. Cette trop adorable My Melody est en fait un petit plaid qui se replie en un petit coussin. Vous trouverez même des restaurants à thème mettant à l’honneur un des personnages Sanrio. J’ai pu tester celui de Pompompurin à Harajuku, le cadre est vraiment mignon et la nourriture plutôt bonne ! J’ai voulu tester le Cinnamoroll Café, qui est un café éphémère, mais malheureusement la très longue queue m’a découragée !
Plaid My Melody au Sanrio store, Gion, Kyoto
Tsum tsum Cinnamoroll au Cinnamoroll café à Shibuya, Tokyo
Peluche glace achetée à Pékin

japon petites choses kawaii

Pendant mon séjour nippon, j’ai découvert les créations de Ciseaux, une créatrice japonaise qui vends quelques créations à Tokyu Hands. En effet, ce magasin propose aussi dans un corner des articles de créateurs. Cette petite tasse de café latte pingouin réalisée en laine n’est-elle pas absolument craquante ?? Ciseaux crée également des petites broches en laine avec des têtes d’animaux tellement kawaii.ciseaux_japon

On trouve également au Japon beaucoup de couverts en bois, l’occasion pour moi de ramener quelques cuillères.

Tasse à Tokyu Hands, Shibuya, Tokyo
Cuillère en bois achetée sur une brocante

japon kawaii souvenirsomamori japon

Voici pour finir cet article spécial Japon, quelques souvenirs plus traditionnels, mais tout aussi kawaii. Vous le savez sans doute, on trouve de nombreux sanctuaires shinto et temples bouddhistes au Japon. Ce que vous savez peut-être moins, c’est que l’on peut y acheter des amulettes de protection sous forme de petites pochettes brodées, appelées omamori, ainsi que des petits papiers vous prédisant votre avenir, appelés omikuji. Ces derniers sont extrêmement populaires auprès des japonais qui les accrochent ensuite pour former des petits arbres en papier pour que les prédictions se réalisent. On trouve des omamori pour la bonne santé, trouver l’amour, la richesse, trouver un travail, la fertilité, réussir ses examens, etc. Ils referment une prière à l’intérieur et constituent des cadeaux remplis de symbole pour ses proches.
Il est également difficile de ne pas revenir avec une dizaine de tenugui, ces serviettes traditionnelles en coton avec de multiples motifs différents. Elles sont destinées à des usages variés comme torchons, objets de décoration, sacs, écharpes, etc.

Photo 1 : Tenuigi de poupées kokeshis dans un magasin de la Nakamise Street, Asakusa, Tokyo
Renard contenant un mikuji au temple Fushimi Inari, Kyoto
Omamori avec un personage d’animé au temple Kanda-Myojin, Akihabara, Tokyo
Chat porte-bonheur dans une petite boutique vers Sannenzaka, Kyoto
Photo 2 : Omamori provenant de divers temples de Tokyo et Kyoto 

J’espère que ces petites japonaiseries vous auront plu 🙂 ! N’hésitez pas à me faire un petit retour, cela me fait toujours extrêmement plaisir ! A très vite !

Les petites choses

Mes jolies petites choses #2

13 septembre 2015
stylo tsum tsum elsa

Voici le deuxième rendez-vous pour vous parler de mes dernières jolies petites choses.

Le stylo Tsum tsum Elsa/Olaf La Reine des Neiges

On a toujours besoin de stylo, non ? J’ai craqué à Shanghai dans la chaîne de magasins Life! by CitySuper pour ce stylo rose tsum tsum (vous savez ces petites peluches en boule tellement kawaii ?) à l’effigie d’Elsa, la princesse de la Reine des Neiges (vous avez la chanson dans la tête là ;p ?). Ce stylo cache un petit mécanisme qui fait sortir un petit Olaf quand on appuie dessus. Trop mignon, je n’ai pas su résister !!

stylo tsum tsum elsatsum tsum bloomingville

Tasse Bloomingville souris

Je suis amoureuse de toute la collection Sweet Moments de Bloomingville : des adorables animaux qui dorment ou plutôt hibernent. Déclinée en assiettes, tasses, coussins, cette collection donne tellement envie de cocooner chez soi à boire son thé devant une série ou un bon livre. Pour le moment, j’ai craqué pour cette petite tasse rose pastel (existe aussi en bleu, vert et beige) dans la boutique Les Saintes Chéries (Paris 10) avec cette petite souris endormie.

tasse bloomingville

Livres japonais

Ces deux livres que j’ai trouvé à la librairie japonaise Junku à Paris sont de petits bijoux de poésie. Ils correspondent exactement à l’esprit de mon compte Instagram et de ce blog : profiter et s’émerveiller des petits plaisirs simples de la vie quotidienne. Ils sont tous les deux sur le thème des 4 saisons et nous emmènent en promenade au fil des mois en compagnie des fleurs et des animaux, des parfums, des saveurs, des couleurs et des fêtes qui rythment les saisons au Japon.

Le premier s’intitule Choses petites et merveilleuses, illustré par Sandrine Thommen et écrit par Nathalie Dargent. Chaque mois est illustré avec des adorables textes courts et des images si douces et mignonnes. Il est parfait pour faire découvrir la culture japonaise aux enfants, mais est aussi un véritable plaisir pour les yeux des plus grands.

Le second est entièrement en japonais et serait plutôt un guide pour nous apprendre à dessiner les petites merveilles des différentes saisons au Japon. Les dessins sont relativement simples mais si jolis et emprunts de poésie.

Pour les amateurs de culture japonaise, je vous conseille, si vous ne connaissez pas déjà, d’aller faire un tour à la librairie Junku. C’est une véritable caverne d’ali-baba !

Junku (boutique en ligne également)
18 rue des pyramides, 75001 Paris
Métro : Pyramides

Choses petites et merveilleuseschoses petites et merveilles livre dessins japonais livre dessins japonais

Les gommes kawaii japonaises

J’ai profité de mon voyage à Shanghai pour démarrer une collection de gommes kawaii. J’ai notamment craqué sur celles sur le thème de la gourmandise (forcément !) : glaces, gâteaux, biscuits et spécialités japonaises. Je les ai également trouvé dans la chaîne de magasins Life by CitySuper. Je les ai présenté dans un petit plateau pastel de chez H&M home et voilà !

gommes kawaii japongommes kawaii japon

Brooklyn Rive Gauche par le Bon Marché

Le Bon Marché présente en ce moment et jusqu’au 17 octobre une exposition dédiée à Brooklyn. Vous y trouverez une jolie sélection de produits pointus Made In Brooklyn : bonnets, céramiques, mason jars, plantes grasses, papeterie, tote bags, etc. C’est le paradis des hipsters ! Pour ma part, j’ai craqué pour ces deux cartes : glace de Gold Teeth Brooklyn et street food de New York de Hartland Brooklyn. Il y avait tellement de choix ! J’aurais voulu en prendre quinze ! J’ai aussi fait l’acquisition (pour rester dans le thème) de ce superbe pins glace de chez Greenwich Letterpress.

Plus d’infos sur Broolyn Rive Gauche par le Bon Marché : ici. Pour les non-parisiens, une sélection de produits est disponible à la vente en ligne.

brooklyn rive gaucheenamel pins glaceJ’espère que vous avez apprécié ces petites choses. N’hésitez pas à me faire un petit retour, ça fait tellement plaisir !

 

Les petites adresses Shopping

La boutique d’Adeline Klam

28 avril 2015
Adeline Klam boutique

Aujourd’hui je vous emmène dans l’une des plus jolies boutiques parisiennes que je connaisse, celle d’Adeline Klam. Adeline est une créatrice passionnée de motifs et de couleurs et ça se voit dès le premier coup d’œil !

Pour vos loisirs créatifs, vous y trouverez une magnifique sélection de papiers washi japonais, des kits d’origamis, du matériel pour réaliser des fleurs en papiers, des bijoux, pour customiser de supports en bois et un large choix de tissus. Côté déco, on y trouve également un peu de vaisselle et de kawaiieries, mais surtout des articles réalisés avec les papiers et tissus d’Adeline Klam : coussins, boites à thé, boites à mouchoirs…

Je suis vraiment admirative de tous les motifs proposés par Adeline Klam, ils sont vraiment si délicats et superbes ! C’est le Japon à portée de mains !

Adeline Klam boutique 2Adeline Klam papiersAdeline Klam tissusAdeline Klam coussinsAdeline Klam poupéesAdeline Klam 2Adeline Klam 2

Dans sa boutique parisienne, Adeline Klam propose également de manière récurrente des ateliers créatifs pour vous aider à réaliser des jolies petites choses. Vous trouverez le planning ici. La créatrice a également publié plusieurs ouvrages autour du papier japonais et plus récemment sur les fleurs en papiers. Vous pouvez la suivre sur Pinterest, ses boards sont de véritables sources d’inspiration !

Pour ma part, je me suis laissée tentée par des feuilles de papiers japonais pour tapisser des petites étagères en forme de maison, des kits de guirlande origami ainsi que du matériel pour créer mes petites fleurs de papiers. Voici un aperçu de mes modestes premières réalisations !

Maisons étagères Adeline Klamfleurs en papier adeline klam

Adeline Klam
54 Bd Richard Lenoir 75011 Paris
Métro : Richard Lenoir
Tél : 0148072088
Ouvert du lundi au samedi de 11h à 19h
http://www.adelineklam.com/ (avec une e-boutique)

Crédits : toutes les photos de cet article sont ma propriété.