All Posts By

Céline

Les petites adresses Restaurants

A hot Pot restaurant, la fondue chinoise dans toute sa splendeur

25 avril 2016
a hot pot fondue chinoise

Après notre séjour de Chine, en grand gourmands que nous sommes, ce qui nous manque le plus, c’est la nourriture ! Et notamment, un des plats que l’on aimait particulièrement, c’était la fondue chinoise ou hot pot en anglais.

La fondue chinoise, késako ? Il s’agit d’un bouillon, qui peut être épicé ou non, dans lequel on vient faire cuire toutes sortes d’aliments : viandes, fruits de mer, légumes, nouilles, etc… On va ensuite à la pêche dans le bouillon pour récupérer ce que l’on veut et l’on accompagne cela d’une sauce ou d’un condiment. C’est l’assurance d’un bon moment entre amis et d’un repas convivial et ludique, un peu comme les fondues savoyardes et les raclettes !

La bonne nouvelle, c’est que nous avons trouvé un restaurant qui propose une fondue chinoise exactement comme là-bas : A Hot pot restaurant ! Le dépaysement est garanti ! Déjà la clientèle est très majoritairement chinoise. On y retrouve aussi les mêmes ingrédients et le même bar à sauces qu’à Pékin.

Vous avez une petite fiche par table. Il faut d’abord commencer à choisir le bouillon. L’avantage d’A Hot Pot, c’est que les marmites sont individuelles et que chacun possède une plaque à induction devant soi. Vous pouvez donc choisir un autre bouillon que votre voisin de table. Parmi les choix proposés, vous avez le bouillon aux épices du Sichuan (donc de peu à très pimenté), le bouillon à la tomate, le bouillon blanc, celui au champignon, celui aux pickles pimentés et celui au saté. Vous avez également la possibilité de choisir 2 bouillons différents par personne, cela vous en coûtera juste un peu plus cher.

Il s’agit en fait d’une formule à volonté. Pour environ 22€, vous pouvez choisir tous les ingrédients que vous souhaitez et dans la quantité que vous voulez en indiquant cela sur votre fiche de table. Vous pouvez également commander cela en plusieurs services. Le choix est très large mais je vous conseille de tester notamment : le bœuf, les boulettes de bœuf, le tofu frit, les crevettes hachées, les feuilles de lait de soja, les pâtes de patates douces, le chou de Shanghai. C’est en tout cas ce que moi j’ai préféré ! Un vrai régal ! Il faut savoir qu’ils proposent également des choses atypiques comme des tripes ou du sang cuit, dont raffolent les chinois. Il y en a pour tous les goûts ! L’avantage de ce restaurant, c’est que grâce aux marmites individuelles, vous ne mettez dans votre bouillon que ce que vous aimez !

fondue chinoise parisfondue chinoise paris restaurantVous avez à votre disposition un bar à sauces pour accompagner votre fondue. Vous avez un petit plat dans lequel vous pouvez composer votre sauce selon vôtre gout. Le choix le plus typique est la sauce au sésame accompagné d’un soupçon de coriandre et de ciboulette.

Evidemment, c’est un plat plutôt populaire pour l’hiver car il réchauffe bien, étant donné que le bouillon est constamment en ébullition pour pouvoir cuire les aliments tout au long du repas.

Le restaurant était plein à craquer (de chinois), ce qui est plutôt bon signe ! A noter que le service était très sympa. Je vous conseille de tenter l’expérience au moins une fois dans votre vie, vous deviendrez vite accro !

A hot pot restaurant
27 rue d’Enghien
75010 Paris
Métro : Bonne Nouvelle
Tél : 09 52 16 87 78

Les petits portraits

Elise d’En Avril (concours terminé)

18 avril 2016
Elise En Avril

Le blog souffle sa première bougie, que le temps passe vite ! Je vous remercie du fond du cœur de me suivre dans cette aventure toute nouvelle pour moi. J’ai conscience de ne pas assez publier et je promets de faire des efforts ! J’espère en tout cas que les articles que je vous ai partagé durant cette année vous auront plu !

Je vous présente aujourd’hui la créatrice Elise Letulle qui a également lancé sa marque En Avril il y a tout juste 1 an ! Avec ses mains de fée, Elise conçoit de superbes bijoux et accessoires entièrement brodés à la main. Dès le premier coup d’œil, je suis tombée sous le charme de ses créations. Je leur trouve un côté si chic, délicat et moderne. Dans le souci de vouloir démocratiser la broderie, les créations d’En Avril sont pourtant très abordables alors qu’elles représentent un véritable travail d’orfèvre !

Vous pourrez retrouver les bijoux et accessoires d’Elise sur Etsy et suivre l’actualité de la boutique sur ses comptes Facebook et Instagram.

Peux-tu nous dire quelques mots sur toi ?
Je m’appelle Elise, je vis en Normandie, à Cherbourg, près de la mer et j’ai crée il y a un an (presque tout pile) la marque En Avril. Je travaille dans mon atelier à la maison.

Quel est ton parcours ?
Pour le résumer, atypique et autodidacte. Sur le papier c’est une formation très sérieuse d’abord littéraire et juridique (hé oui…). Dans les faits, j’ai comme beaucoup de créatrices toujours dessiné, fabriqué des choses, aimé raconter des histoires et il a bien fallu qu’un jour tout ceci me rattrape et s’exprime.
En 2007, je crée ma première marque, autour de la confection de chapeau et qui existe encore d’ailleurs, même si en ce moment En Avril me prend tout mon temps.

bijoux en avril

Comment définirais-tu En Avril ?
Ces petits rien qui font la différence ! C’est le détail qui fait la différence et je propose avec mes accessoires d’amener du précieux sur nos vêtements chouchous, de la fantaisie dans nos basiques.

Quand as-tu lancé En Avril ? Qu’est-ce qui t’a amené à te lancer ?
J’ai crée En Avril l’année dernière… en avril. Avec ma marque précédente j’ai toujours aimé travailler sur l’ennoblissement textile. Le plissage, l’impression, et c’est donc naturellement que je me suis intéressée à la broderie. A force de me documenter, j’ai découvert la broderie de Lunéville et la broderie indienne et c’est la technique que j’ai choisi pour broder. Le tissu de coton est monté sur tambour et c’est à l’aide d’un petit crochet que l’on brode.

Pourquoi la broderie ?
Elle me permet de mettre en forme et en couleur mes graphismes avec une certaine instantanéité. Je dessine et hop je brode au gré des envies.

bijoux brodés créatrice francebijoux en avril fait main
D’où tires-tu ton inspiration pour la réalisation de tes bijoux ?
D’un peu partout, mais surtout dans le graphisme vintage que j’essaie de moderniser. Dans les papiers peints des années 60, dans les bijoux graphiques des années 20, dans les folklores des arts du fil d’un peu partout dans le monde.

Peux-tu nous parler du processus créatif de tes bijoux ?
Ah ah, je ne donnerai pas ma recette magique mais ce que je peux dire c’est qu’une pièce demande énormément de petites manipulations et de soins. Alors dans l’ordre, d’abord un bon dessin! Ensuite le choix des couleurs que je fais généralement sur Photoshop. L’étape broderie, découpe (attention les doigts), puis l’encollage sur cuir, le passage de l’ensemble à la presse vapeur, une nouvelle découpe, le travaille des tranches du cuir et enfin le montage bijou….ouf !

broderie en avrilbureau en avril

Qu’aimes-tu faire de ton temps libre ? Quels sont tes petits plaisirs au quotidien ?
Halala !! C’est bien ce qui me manque en ce moment mais quand je peux c’est famille et copines.

Il y a t-il des créateurs dont tu apprécies particulièrement le travail ?
Le choix est difficile, je suis sur la plateforme de vente en ligne Etsy et c’est une véritable torture quotidienne de ne pas céder à la tentation… Alors je resterai encore entre copines avec Eudeline Mlle Moutarde et Marion « Les Queues de Sardines ».

Quels sont tes futurs projets pour ton activité ?
Quelques nouveaux points de vente et surtout des collaborations surprises.

cactus broche en avril

Elise a réalisé une collection spéciale pour l’anniversaire de sa boutique sur le thème des plantes et composée de pièces uniques. Cette collection est vraiment hyper canon comme vous pouvez le voir avec ces deux pièces présentées ci-dessus. Les amateurs de cactus et autres succulentes seront comblés !

Pour les 1 an du blog, Elise s’associe à moi pour vous offrir un adorable collier renard. Pour participer à ce concours, je vous invite à vous rendre sur ma page Instagram 🙂 !

concours les petites choses blog x en avril

Les petites adresses Restaurants

Kodawari ramen, le Japon à Paris

4 avril 2016
kodawari ramen paris

Nouvelle adresse parisienne ouverte pour le printemps, Kodawari ramen est un restaurant atypique qui vaut le détour, notamment pour les amateurs de culture et cuisine japonaise. En plein cœur du quartier de Saint Germain des Près, Kodawari ramen vous plonge immédiatement dans un autre monde. Crée par un couple de passionnés du Japon, la décoration du restaurant recrée l’ambiance des ruelles japonaises des années 50/60 avec vieilles affiches, lampions, plaque d’égout tokyoite, marchand de jouets…, dépaysement assuré !

kodawari ramen paris ambiance

Comme au Japon, vous pouvez déguster vos ramens au bar et voir le chef japonais en action ! Dans les bols, Kodawari ramen se démarque en proposant un bouillon à base de poulet et des nouilles faites maison réalisées avec une farine conçue spécialement pour eux.
Nous avons opté pour deux recettes différentes du bouillon épais : le Paitan Soba et Kurogoma Ninniku Soba avec son étonnante sauce au sésame noir. Ma préférence va au Kurogoma Ninniku Soba, l’association avec le sésame noir est délicieuse ! Je vous conseille fortement de prendre les deux suppléments, à savoir le chasu au porc ibérique et l’œuf.

ramen paris sesame noir

Après notre voyage au Japon, nous avons pu avoir un élément de comparaison en matière de ramens.
Verdict ? Les nouilles sont excellentes et ont une très bonne texture. Le bouillon est bon, bien que plus léger et moins gras que ceux goûtés au Japon, ce qui le rend un peu moins savoureux mais plus digeste. La viande est bien goûteuse et fondante. On sent que les ingrédients utilisés sont de qualité. On reviendra !
Vous pouvez aussi y boire la limonade Ramune Hata Kousen, la célèbre bouteille avec la petite bille à l’intérieur. Une expérience ludique ! La prochaine fois, on testera les entrées !

kodawari ramen bouillon epais kodawari ramen paris magazines

Kodawari Ramen
29 rue Mazarine
75006 Paris
Ouvert tous les jours midi et soir sauf lundi.
Métro : Odéon
Plus d’infos : Page Facebook

Les petites choses

Sélection Etsy « I’m a mermaid »

31 mars 2016
Peter Pan Mermaids - Mary Blair

Nous avons toutes été marquées par La Petite Sirène de Disney et sommes nombreuses à nous rêver en maillot coquillage, fleur dans les cheveux à nager dans une eau turquoise. Je vous présente donc aujourd’hui ma petite sélection Etsy inspirée d’un look sirène. L’image ci-dessus est une illustration de la talenteuse Mary Blair dont j’apprécie énormément le style.

selection etsy sirène

Retrouvez les liens directs vers les produits de ma sélection Etsy ci-dessous :
Pochette holographique, RossMiu
T-shirt coquillage, REDRESSEDco
Collier coquillage rose, Jule et Lily
Affiche sirène, Shopannshen
Tote bag sirènes Peter Pan, Foreverwars
Broche en plexiglas, TangerineMenagerie

Après plusieurs mois de vide, je suis contente de vous retrouver sur le blog, où j’espère réussir à être plus présente. J’espère en tout cas que cette petite sélection vous plaira ! N’hésitez pas à me faire part de vos envies (shopping, sur ce blog…), etc, ça me ferait bien plaisir !

Les petites choses

Mes jolies petites choses – Spécial Japon

6 février 2016
my melody kawaii japon

Si vous me suivez sur Instagram, vous savez sans doute que j’ai eu la chance de voyager au Japon fin de l’année dernière. Le Japon, c’était la destination dont je rêvais depuis si longtemps et évidemment, elle ne m’a pas du tout déçue. Soyez patient, je vous prépare des articles sur mes bonnes adresses japonaises prochainement !
Le Japon, c’est LE pays du kawaii, tout est adorable dans les moindres détails ! Vous imaginez donc que cela a été très difficile de résister à toutes les mignonneries que l’on trouve partout. Je vous montre ici quelques petits achats ramenés de là-bas ! Malheureusement je ne me souviens pas toujours où j’ai trouvé toutes ces petites choses, j’espère que vous me pardonnerez.

petites choses stickers japonpapeterie kawaii japon
On trouve énormément d’articles de papeterie absolument craquants. Vous savez, ces petites choses pour lesquelles on craque sans savoir ce que l’on va en faire ! Pour tout cela, la bonne adresse c’est la chaine de magasins Tokyu Hands, un véritable paradis de plusieurs étages !
Photo 1 : 
Stickers chiens et enveloppes chats à Tokyu Hands à Shibuya, Tokyo
Masking tape Pompompurin au Pompompurin Café à Harajuku, Tokyo
Enveloppes cochon dans une boutique de la Nakamise Street, à Asakusa, Tokyo

Photo 2 : 
Pinces lapins et trombones chiens à Tokyu Hands à Shibuya, Tokyo
Tampons et encres dans des 100 Yen store

assiette alice aux pays des merveilles japon alice aux pays des merveilles alice disney store japon

Je craque complètement pour tout ce qui rapporte à Alice aux Pays des Merveilles. J’ai même eu l’occasion de me déguiser en Alice et le chéri en Cheshire Cat pour une séance photo bien rigolote dans un purikura (les cabines photos japonaises où l’on peut customiser ses photos). J’ai l’impression que les japonais en sont dingues aussi, on trouve un peu partout des articles sur le thème d’Alice ! Il y a même une boutique avec une toute petite porte d’entrée dédiée à Alice (Alice on Wenesday), ainsi que plusieurs restaurants à thème.

Photo 1 :
Bague lapin et horloge, boutique d’accessoires à Cute Cube (1F), Harajuku, Tokyo
Assiette Alice à Alice on Wenesday, Harajuku, Tokyo

Photo 2 :
Peluche Alice au Disney Store de Shibuya, Tokyo
Carte Alice au Tokyu Hands à Shibuya, Tokyo
Calendrier dans une petite boutique
Les stickers et le livre de coloriage ont été achetés en Chine.

my melody kawaii japon

Le Japon, c’est également le pays de Sanrio. On trouve partout des produits dérivés à l’effigie des personnages bien reconnaissables de la marque nippone. Cette trop adorable My Melody est en fait un petit plaid qui se replie en un petit coussin. Vous trouverez même des restaurants à thème mettant à l’honneur un des personnages Sanrio. J’ai pu tester celui de Pompompurin à Harajuku, le cadre est vraiment mignon et la nourriture plutôt bonne ! J’ai voulu tester le Cinnamoroll Café, qui est un café éphémère, mais malheureusement la très longue queue m’a découragée !
Plaid My Melody au Sanrio store, Gion, Kyoto
Tsum tsum Cinnamoroll au Cinnamoroll café à Shibuya, Tokyo
Peluche glace achetée à Pékin

japon petites choses kawaii

Pendant mon séjour nippon, j’ai découvert les créations de Ciseaux, une créatrice japonaise qui vends quelques créations à Tokyu Hands. En effet, ce magasin propose aussi dans un corner des articles de créateurs. Cette petite tasse de café latte pingouin réalisée en laine n’est-elle pas absolument craquante ?? Ciseaux crée également des petites broches en laine avec des têtes d’animaux tellement kawaii.ciseaux_japon

On trouve également au Japon beaucoup de couverts en bois, l’occasion pour moi de ramener quelques cuillères.

Tasse à Tokyu Hands, Shibuya, Tokyo
Cuillère en bois achetée sur une brocante

japon kawaii souvenirsomamori japon

Voici pour finir cet article spécial Japon, quelques souvenirs plus traditionnels, mais tout aussi kawaii. Vous le savez sans doute, on trouve de nombreux sanctuaires shinto et temples bouddhistes au Japon. Ce que vous savez peut-être moins, c’est que l’on peut y acheter des amulettes de protection sous forme de petites pochettes brodées, appelées omamori, ainsi que des petits papiers vous prédisant votre avenir, appelés omikuji. Ces derniers sont extrêmement populaires auprès des japonais qui les accrochent ensuite pour former des petits arbres en papier pour que les prédictions se réalisent. On trouve des omamori pour la bonne santé, trouver l’amour, la richesse, trouver un travail, la fertilité, réussir ses examens, etc. Ils referment une prière à l’intérieur et constituent des cadeaux remplis de symbole pour ses proches.
Il est également difficile de ne pas revenir avec une dizaine de tenugui, ces serviettes traditionnelles en coton avec de multiples motifs différents. Elles sont destinées à des usages variés comme torchons, objets de décoration, sacs, écharpes, etc.

Photo 1 : Tenuigi de poupées kokeshis dans un magasin de la Nakamise Street, Asakusa, Tokyo
Renard contenant un mikuji au temple Fushimi Inari, Kyoto
Omamori avec un personage d’animé au temple Kanda-Myojin, Akihabara, Tokyo
Chat porte-bonheur dans une petite boutique vers Sannenzaka, Kyoto
Photo 2 : Omamori provenant de divers temples de Tokyo et Kyoto 

J’espère que ces petites japonaiseries vous auront plu 🙂 ! N’hésitez pas à me faire un petit retour, cela me fait toujours extrêmement plaisir ! A très vite !

Les petits portraits

Portrait d’Anaïs de Confiture de Poème

13 janvier 2016

Je vous présente Anaïs, une créatrice passionnée aux doigts de fée qui a lancé « Confiture de Poème ». Dans sa boutique, elle propose des objets de décoration en textile et fait-main. Ce qui m’a interpellé, ce sont ses magnifiques poupées de collection, qui sont de véritables petites œuvres d’art ! Elle réalise un travail minutieux et  impressionnant, pour lequel je suis vraiment admirative.
Son univers ressemble à un charmant voyage dans un conte de fée et me parle complètement en tant que grande enfant. Je ne sais pas vous, mais ses poupées me font beaucoup penser aux vitrines féériques de Noël des grands magasins parisiens. Et chut ! Je me suis fait un petit cadeau de Noël en acquérant une des dernières créations d’Anais, une petite poupée parisienne, pour laquelle j’ai complètement craqué !

Pour découvrir son univers, vous pouvez voyager sur son blog, sa page Instagram et sa boutique etsy !

primerose et hortense

Primerose et Hortense, mes deux favorites de la boutique

Peux-tu nous dire quelques mots sur toi ?

Je suis Anaïs Folio mais je travaille sous le nom de jeune fille de ma mère donc vous me retrouverez sous le nom d’Anaïs Natiembé. Je suis créatrice d’objets de décoration textiles destinés aux enfants et je crée des poupées de collection pour les plus grands. Je suis née à Mulhouse mais j’ai toujours vécu sous le soleil rayonnant de la Réunion depuis l’âge de 2 ans et maintenant je suis installé sur la région du Grand Lyon depuis cette année et je suis maman d’un garçon et de deux chats.

Quel est ton parcours ?

Les souvenirs qui ont marqué mon enfance, ce sont ces journées que je passais à coudre et fabriquer des poupées de chiffons ou à réaliser des maquettes sorties des revues « Mon petit poney ». Je dessinais beaucoup mais à aucun moment, je me suis dis que je pourrais en faire mon métier. J’avais plus l’idée d’ouvrir un salon de thé où j’aurais pu partager des travaux manuels sous forme d’ateliers. Je me suis dirigé vers un métier très administratif qui m’a permis d’acquérir les bases nécessaires pour devenir entrepreneur. En 2009, j’ai ouvert un blog de mode et d’illustration, c’était un moyen de m’évader car il me manquait quelque chose dans ma vie mais je n’arrivais pas à savoir quoi, et le dessin a pris une place à part. Je dessinais beaucoup pour faire évoluer mon style. J’ai pu ainsi, devenir illustratrice et réaliser des publications, des travaux pour les particuliers et par la suite j’ai commencé à développer mes créations.

peneloppe confiture de poèmeinterview_8

Peux-tu nous donner 3 adjectifs qui te correspondent bien ?

Je suis curieuse, passionnée mais aussi paresseuse.

Comment définirais-tu Confiture de Poème ?

Pour moi c’est une balade onirique.

Quand as-tu lancé Confiture de Poème ? Qu’est-ce qui t’a amené à te lancer ?

En 2013, c’est vraiment la naissance de « Confiture de Poème », j’ai quitté mon boulot car je n’arrivais plus à m’épanouir. Je me suis donnée quelques années pour réaliser mon rêve en créant une marque autour du fait main avec des résonances artistiques comme mes poupées à collectionner.

Quel est l’esprit de Confiture de Poème ?

Embellir le monde des enfants aujourd’hui et l’émerveiller demain.

D’où tires-tu ton inspiration pour la réalisation de tes poupées ?

Tout commence par des dessins, je dessine beaucoup dans mes carnets et mes idées viennent d’eux. Mes dessins sont souvent inspirés par ce qui m’entoure mais les photos de mode m’inspirent beaucoup. J’aime les broderies, les perles et tous ces détails m’inspirent.ondine confiture de poèmeconfiture de poème sirène

Où travailles-tu ? As-tu ton propre atelier ?

Je n’ai pas encore d’atelier pour le moment. Je partage une grande chambre en deux où j’ai un bureau pour la création artisanale et un autre pour dessiner et m’occuper de la paperasse.

Peux-tu nous parler du processus créatif pour tes poupées ? Où-as-tu appris ces techniques ?

Je suis une autodidacte, j’ai appris les bases de la couture et du tricot avec ma mère et je l’ai perfectionné avec des manuels. Mon point de départ c’est mon dessin, ensuite, je me pose des questions sur ce que je veux avoir comme résultat final et je travaille sur plusieurs prototypes.

dessin confiture de poème poupéeinterview_6

Sais-tu qui sont tes acheteurs ?

En général, les poupées chat, loup ou mes suspensions murales sont achetées par la famille, amis de jeunes parents ou les jeunes parents eux-mêmes adeptes du fait-main et de la décoration. Les poupées de collection visent surtout les collectionneurs de choses mignonnes, grands enfants fans de curiosité et de grands yeux comme moi.

broche confiture de poème

Les adorables broches que vous pouvez retrouver sur Etsy

Qu’aimes-tu faire de ton temps libre ? Quels sont tes petits plaisirs au quotidien ?

J’adore cuisiner, mes origines réunionnaises font que j’adore le métissage et à la Réunion, la cuisine c’est un savant mélange de cuisine chinoise, indienne et métropolitaine, la nourriture a une place de choix. Sinon, je suis une fana de manga, j’en ingurgite une grande quantité en version papier comme animée.

As-tu des objets fétiches ?

Ma collection de Bd.

interview_2

De quoi aimes-tu t’entourer ?

J’aime mes bd, mes mangas, les tasses aux styles anglais et les petites poupées « aux yeux glauques » comme dirait mon garçon.

Il y a t-il des créateurs dont tu apprécies particulièrement le travail ?

J’adore les artistes comme Takashi Murakami et Yoshitomo Nara autant pour les grands yeux que je trouve fascinants ainsi que les couleurs qu’ils utilisent. Et dernièrement j’ai découvert le travail d’Hikari Shimoda dont les œuvres sont étrangement attirantes. Dans l’illustration française, j’adore le travail d’Amélie Fléchais et de Clément Lefèvre, je pense que c’est toujours pour les mêmes raisons, les regards et les couleurs.

Quels sont tes futurs projets pour ton activité ?

Mon projet à long terme est de développer « Confiture de Poème » en réalisant des petites séries, démarcher d’autres boutiques où l’on pourrait trouver mes créations. En ce moment, je réalise un projet personnel sur le thème du cirque que je partage sur mon compte instagram, avec une vingtaine de personnage à créer de toute pièce ainsi que le décor, tout un programme et pourquoi pas en faire une exposition.

cirque poupéesconfiture de poème cirque

J’espère que vos âmes d’enfant auront apprécié découvrir l’univers onirique et merveilleux d’Anais de Confiture de Poème. A très bientôt pour une nouvelle interview !

Goûter et tea time Les petites adresses

Un tea time à Lily of the Valley

11 décembre 2015
Lily of the Valley tasses

Rien de mieux que les salons de thé pour se réchauffer ! Pour des après-midi entre filles autour d’une tasse de thé, on est souvent à la recherche de lieux cozy où l’on peut se poser, prendre son temps et se sentir « comme à la maison ». Je vous présente le temps d’un goûter Lily of the Valley, un salon de thé girly situé dans le Haut Marais.

Lily of the Valley est petit et plein de charme, parfait pour un tea-time intimiste le temps de refaire le monde entre copines. J’ai adoré le cadre champêtre et fleuri, la jolie vaisselle dépareillée un brin rétro, la large sélection de thés, les gâteaux appétissants fait maison et la terrasse très agréable qui donne sur la jolie rue Dupetit Thouars.
Il faut compter environ 7-8 euros pour un thé accompagné d’une part de gâteau. Pour ma part, je me suis laissé tentée par un thé aromatisé « La Parisienne » et une part de moelleux au chocolat sans gluten.
Je vous conseille cette bonne adresse parisienne romantique tenue par Pauline, mais pensez à y aller assez tôt car les places sont chères !

Lily of the valley tea timeLily of the Valley plafond Lily of the valley confituresLily of the Valley gateauxLily of the valleyLily of the Valley theieres

Lily of the Valley
12 rue Dupetit Thouars
75003 Paris
Tel : 01 57 40 82 80
M° Temple / République
Plus d’infos : Facebook

Les petits portraits

Rencontre avec le duo Jule et Lily

4 décembre 2015
jule et lily

Durant cet été, j’ai eu la chance de faire la rencontre d’un duo formidable : Jule et Lily. Un couple attachant et talentueux qui a lancé une marque de vêtements et de bijoux entièrement réalisés par leurs soins. J’ai découvert leur boutique par hasard sur Alittlemarket et je suis instantanément tombée complètement sous le charme de leurs adorables collections.

Jule et Lily ont eu la gentillesse de m’accueillir dans leur atelier et appartement pour me permettre d’assister à la sérigraphie d’une série de t-shirts ! Je suis tombée amoureuse de leur petit cocon girly, avec un côté vintage et plein de charme ! Je l’avoue, c’est un peu l’appartement de mes rêves : rose et plein de mignonneries !
Je vous partage ici leur interview et les photos prises en espérant que vous succomberez également à leur univers ! Allez jeter un oeil à leur site web : Jule et Lily, leur profil Instagram et à leur page Facebook

jule et lily interview

L’intérieur de Jule et Lily

Pouvez-nous nous dire quelques mots sur vous ?
Lily : Nous sommes Julien et Aurélie alias Jule et Lily 😉 . Nous sommes un duo de créateurs optimiste et complémentaire.
Jule : Lily crée et confectionne les collections de vêtements et de bijoux et je dessine et j’imprime en sérigraphie les visuels de nos collections.

jule et lily couture

Lily à la couture

Quel est votre parcours ?
Jule : Je suis passé par les arts appliqués au lycée puis j’ai fais les Beaux-Arts .
Lily : Après avoir passé mon Bac Littéraire j’ai fait une école de mode sur Paris où j’ai appris la couture, le moulage, le stylisme et l’infographie.

Quand avez-vous lancé Jule et Lily ? Qu’est-ce qui vous a amené à vous lancer ?
Lily : Nous avons crée Jule et Lily en 2009, deux ans après notre rencontre.
Jule avait envie de créer son atelier de sérigraphie et de mon côté, fraîchement diplômée, j’avais une forte envie de créer ma marque et des collections à la fois streetwear et girly.
Jule : Du coup nos deux envies ont fusionné et le nuage de Jule et Lily est né.

Comment Jule et Lily a évolué depuis la création ?
Lily : Au début nous ne faisions qu’une collection par an, puis deux et aujourd’hui nous créons des mini-séries en plus pour noël, St Valentin…
Jule : En ce moment les choses évoluent plutôt bien, nous sommes vendus sur notre E-shop, ALM, Etsy et dans cinq boutiques physiques à Paris, Toulouse et en Corse, pourvu que ça dure… 😉 💗

Quel est l’esprit de Jule et Lily ?
Lily : Jule et Lily, c’est un mélange de Pop culture et de féminité, une envie folle de s’amuser, de partager notre optimisme et de garder une âme d’enfant dans un monde que nous trouvons trop sérieux .

jule et lily bijoux

Les bijoux Jule et Lily en acrylique, notamment de la collection Pop my beach : glaces, coquillages, licornes…

déco jule et lily

L’univers Jule et Lily

D’où tirez-vous votre inspiration ?
Jule : Nous nous inspirons de ce que nous aimons : voyages, musique, films, art, vintage tatouage et enfance. Finalement, nous sommes plus inspirés par ce qui nous entoure que par le milieu de la mode…

Pouvez-vous nous parler de votre processus créatif ? Où-avez vous appris ces techniques ?
Jule: Concernant notre processus créatif qui serait un peu long à expliquer on vous invite à aller voir notre vidéo “Jule et Lily – Made with Love” réalisée par un ami :
https://www.youtube.com/watch?v=3RgGc-MXA44
Lily : Nous avons appris ces techniques d’une part lors de nos études mais pas seulement, lorsque l’on fait de l’artisanat, la meilleure des formations est l’expérience, il faut pratiquer, être curieux et persévérer.

jule et lily sérigraphie

Jule en pleine sérigraphie de t-shirts

jule et lily sérigraphie

Le travail en détail

jule et lily t-shirt

Le résultat de la sérigraphie

Pourquoi avoir choisi de tout faire vous-mêmes ?
Jule : Parce qu’on a un vrai problème, nous sommes “Control addict”, nous aimons tout gérer et nous sommes adeptes du “On est jamais mieux servi que par soi-même”. 😉
C’est aussi parce que l’on a un budget restreint, dans ce cas il vaut mieux faire les choses soi-même. Le seul inconvénient c’est que ça prend plus de temps.
Lily : Oui c’est aussi par passion et par curiosité, le fait de créer sa propre entreprise et d’être multi-casquettes c’est passionnant!!
Par ailleurs, nous souhaitions avoir le moins d’impact possible sur l’environnement, du coup une production en flux tendu nous paraissait être la solution idéale pour éviter le gaspillage et nous n’utilisons que des encres à l’eau en sérigraphie, respectueuses de l’environnement. 😊

jule et lily peinture

Les peintures à l’eau utilisées pour les vêtements

Il y a t-il un article phare dans votre boutique ?
Lily : Oui, il y en a plusieurs qui nous suivent depuis le début et que nous améliorons au gré des collections. En bijoux, il y a la glace, le nœud et le col Claudine et en vêtements, le sweat robe oversize et la veste kimono.

jule et lily collier claudine

Le collier col claudine

jule et lily glace

La glace déclinée en noeud papillon

Savez-vous qui sont vos acheteurs ?
Lily : Nos “ambassadrices et ambassadeurs” ( comme nous aimons les appeler ) sont majoritairement des femmes, (même s’il y a aussi des hommes 😉) .
Elles aiment la mode et elles savent jouer avec ses codes.
Elles ont de l’humour, elles sont créatives et bien dans leur baskets.
Elles aiment être féminine et à l’aise dans leurs vêtements.😉
Jule et Lily : On les adooooores !!! Elles / ils nous représentent si bien! ! 😊 Nous les remercions infiniment pour leur soutien et leur mots doux ! 💗 💗 💗

Natoo Jule et lily

Ils ont trouvé chez la pétillante et célèbre youtubeuse Natoo une ambassadrice de charme !

Qu’aimez-vous faire de votre temps libre ? Quels sont vos petits plaisirs au quotidien ?
Jule : J’ai une vrai passion, la musique en général et en particulier les musiques électroniques, je collectionne les disques vinyles.
Lily : J’adore chiner dans les vide greniers, j’aime donner une seconde vie aux objets que je trouve. Je collectionne pas mal de choses et entre autres des jouets vintage…mais par dessus tout, j’aime rire… 😊

Avez-vous des objets fétiches ?
Jule : Oui, mes disques vinyles et mes platines.
Lily : Oula ! Oui, plein ! Cela dépend aussi du moment, souvent ce sont des cadeaux que l’on me fait , en ce moment j’ai une reproduction d’un point de croix fait par un ami “Georges, Crucifiliste”, représentant une “Alice au pays des merveilles” détournée, je l’adore.
J’ai aussi plusieurs “poupées cupcake” qui sont des créations de “Princesse Rouspette” qui sont d’une mignonnerie incroyable!!
Une tête à chapeau “Twiggy” datant des sixties et un meuble vintage que j’ai repeint en lavande et qui appartenait au grand père de Jule et j’ai aussi un petit poney, rescapé de mon enfance que j’adore…Oui je suis sentimentale…💗

jule et lily décojule et lily appartementjule et lily rose

De quoi aimez-vous vous entourer ?
Jule : De musique et de mes amis.
Lily : De mon univers…un mélange de pastel, de rétro et bien sûr j’aime m’entourer de mes proches, qui m’ont toujours soutenu !

jule et lily alpacassojule et lily intérieur

Il y a t-il des créateurs dont vous appréciez particulièrement le travail ?
Jule : Beaucoup trop !!! Ceux qui me viennent en premier à l’esprit, heuuuuuuu, Peter Saville pour les arts graphiques, Boards of Canada pour la musique, et Alighiero Boetti pour les arts plastiques.
Lily : J’adore les créateurs Japonais en général comme Rei Kawakubo (Comme des garçons) , Tsumori Chisato… et en particulier la jeune génération comme Eri Utsugi et sa marque “MerciBeaucoup” je la suit depuis ses débuts. j’aime ses coupes ( oversizes, épurées ) et le style onirique de ses collections.

Quels sont vos futurs projets pour cette année ?
Jule: On vous réserve pleins de surprises pour cette fin d’année (à suivre 😉) , trouver de nouvelles boutiques en France et à l’international, préparer un salon professionnel début 2016.
Lily : C’est déjà pas mal car l’année est déjà bien entamée… 😊

La dernière collection du duo s’intitule « Gipsy Queen » et a été lancée à la rentrée. Jule et Lily nous emmène en roulotte, découvrir le monde « Gipsy » aux accents russes et orientales. Ils se sont notamment inspirés du film  » Chat noir, Chat blanc  » d’Emir Kusturica. Voici quelques unes de mes pièces préférées, ces chats sont si craquants !

gipsy queen jule et lily

Merci à Jule et Lily pour leur disponibilité et gentillesse ! Je leur souhaite le plus grand des succès, ils le méritent tellement ! La prochaine fois, je vous montre un petit shooting photo avec leur bijoux 😉

jule et lily portrait

Les petites choses

Découverte des bijoux Merci Majolie

27 novembre 2015
shooting bijoux merci majolie

Comme la période de Noël et les achats de cadeaux arrivent à très grand pas, je vous parle d’une boutique en ligne de bijoux Merci MaJolie, parfaite pour faire des cadeaux à sa sœur, cousine ou chérie. On y trouve des bijoux mignons, délicats, en plaqué or et argent, à prix très doux. Les bijoux sont créés à Paris et conçus dans des ateliers de joaillerie en Corée du Sud. Merci Majolie, c’est l’histoire d’une rencontre entre Jiyeon & Vianney, un couple qui a décidé dans se lancer dans l’aventure de la création de bijoux.

IMG_20151113_113720Ils m’ont demandé de choisir 3 produits pour découvrir la marque et le choix a été plutôt difficile. J’ai finalement craqué sur la bague Gaia en plaqué or rose (20€), le pendentif lune (12€) et le bracelet jonc pyramide en howlite noire (14€). J’ai d’ailleurs un énorme coup de cœur pour la collection Louxor à laquelle appartient le bracelet. J’adore ces pierres avec des nervures uniques alliées à des formes géométriques.
J’espère que mon shooting d’inspiration automnale vous plaira, la couleur bordeaux est pour moi parfaite pour la saison !merci majolie bijoux

La bague Gaia est vraiment ma pièce préférée, je l’ai adoptée et elle m’a valu plusieurs fois des compliments. Elle est discrète et très élégante. Par contre, comme indiqué par Merci Majolie, il ne faut pas vous laver les mains ou prendre votre douche avec, au risque de voir la couleur se ternir.

bague gaia merci majoliependentif lune  merci majoliebracelet Louxor merci ma jolie

Il y a constamment des nouveautés toutes les semaines. Bon, ça donne envie de craquer à chaque fois, mais les prix sont vraiment raisonnables, donc on peut se permettre un petit plaisir de temps en temps ! En plus, dans les petits colis que l’on reçoit, il y a des petites surprises toutes mignonnes qui font toujours plaisir ! Et bon à savoir, la livraison internationale est gratuite à partir de 40€.
Je vous ai également fais une sélection des autres pièces qui me font de l’œil sur la boutique : le bracelet love (14€) , la bague Infini Empire (12€), le bracelet Indie (14€), la bague pleine lune en blanc (14€).

sélection merci majolie

N’hésitez pas à me dire ce qui vous fait craquer et ce que vous pensez des bijoux !

Les petites adresses Restaurants

Desi Road, escapade indienne à Paris

26 octobre 2015

Desi Road est un restaurant rive gauche fraîchement ouvert en juillet 2015. J’y ai déjeuné en bonne compagnie et l’expérience a été des plus plaisantes ! Loin des clichés de restaurants indiens kitsch, Desi Road mise sur la modernité et la sobriété.desi road parisJ’ai simplement adoré la décoration parfaitement maîtrisée d’inspiration coloniale associée à d’élégantes matières brutes (marbre, cuivre, bois…), mais surtout j’ai été emballé par la cuisine, fine et savoureuse. J’ai opté pour un thali poulet (une option végétarienne existe également), qui est un très photogénique plateau individuel comprenant 6 préparations différentes, salées et sucrées : curry, daal de lentilles, beignet, yaourt, etc. J’ai trouvé ce concept très intéressant, car il permet une balade gustative, on papillonne avec plaisir d’un plat à l’autre. Les thalis sont compris entre 22 et 28 euros. Il est également possible de commander à la carte. Le principe est un peu celui des tapas servis en petite portion. Chacun commande 2 ou 3 plats pour partager avec les autres.

Une adresse exotique à découvrir d’urgence !desi road thali desi road indiendesi road restaurant desi road thé

Desi Road
14 rue Dauphine, 75006 Paris
Métro : Pont-neuf
Ouvert du mardi au samedi
http://desiroadrestaurant.com/